L'organodynamisme de Henry Ey et le point de vue « convergent » de Barahona Fernandes

Jose MORGADO PEREIRA

 

L'organodynamisme de Henri Ey (1900 - 1977) a reçu les dernières années une très grande attention et plusieurs travaux ont été publiés sur son oeuvre, qui mesurent l'importance de sa figure et de ses idées, lesquelles sont au centre des questions épistemologiques se posant toujours à la psychiatrie. Il est l'auteur d'une oeuvre profonde et originale, capable de réfléchir sur les antinomies mécanicisme/dynamisme, matérialisme/idéalisme, réduction-nisme/holisme ou thérapeutiques biologiques/psychothérapies/sociothérapies. D'autre part, il est un psychiatre «total», qui commentait les figures significatives de la psychiatrie, mais aussi les auteurs plus importants de la philosophie, psychologie, des sciences humaines, et voulant toujours insérer sa discipline dans l'histoire des idées, en réfléchissant sur l'histoire de la psychiatrie et de la médecine.

Au Portugal, Barahona Fernandes (1907-1992) est l'unique personne que l'on peut comparer à Ey, et qui sur plusieurs aspects a eu une importance semblable. Malgré quelques différences importantes, son oeuvre traduit des préoccupations similaires, dont la première et la plus importante est celle de l'unité de la psychiatrie, en faisant toujours la critique des positions «réductrices» et partielles, qui ne peuvent pas rendre compte de la complexité du champ psychiatrique. Barahona, doué d'une très grande culture philosophique, discute les fondements philosophiques de sa discipline, et défend un point de vue «convergent», essayant d'intégrer les influences organicistes et psychopathologiques de Kleist et Kurt Schneider en Allemagne à celles de Egas Moniz et Sobral Cid au Portugal. Il s'inspirera de Nicolai Hartmann pour construire un modèle, où se retrouve aussi l'inspiration neo-jacksonienne qu'il a toujours développée, et qui reste méconnu malgré son importance. Nous chercherons à comparer les opinions de Ey et de Barahona, leurs différences et leurs similarités à propos des fondements philosophiques des relations avec la neurologie et les neurosciences, et des positions vis-à-vis de l'antipsychiatrie.

 

Panel 8C   (Search Machine)
Friday, 17 September 1999
14.50

The Neurosciences and Psychiatry: Crossing the Boundaries

Joint Congress of the European Association for the History of Psychiatry (EAHP), the European Club for the History of Neurology (ECHN), and the International Society for the History of the Neurosciences (ISHN)

Zurich and Lausanne, Switzerland, 13-18 September 1999