Naissance de la neurochirurgie en France

Pierrick FORLODOU ; J.-F. MINEO

Neuroradiologie, CHU La Cavale Blanche, 29609 Brest Cedex, France
Fax. 02-98078551
<pierrick.forlodou@wanadoo.fr>

 

Soixante ans se sont écoulés entre les condamnations sans appel de Brissaud et Chedevergne quant à l'utilité et aux bienfaits des interventions de chirurgie nerveuse et l'approbation des neurologistes à la création d'un service de neurochirurgie en 1933.

Trois faits ont concouru, pendant cette période, à l'amélioration de la chirurgie nerveuse :

- Tout d'abord, le travail de H. Babinski et de ses élèves dont fait partie Clovis Vincent ; en affinant le diagnostic topographique neurologique des lésions et en le confrontant aux données anatomopathologiques, ils dévoilèrent l'étiologie des troubles présentés par le malade et s'autorisèrent à faire opérer, dans un premier temps, les tumeurs de la moelle épinière et du rachis, puis secondairement celles de l'encéphale.

- La découverte des propriétés des Rayons X par Wilhelm Conrad Röntgen, puis de différents agents biologiques injectables dans le liquide cérébro-spinal ou dans les vaisseaux, matérialisèrent  in vivo  les lésions du système nerveux.

- Enfin, les progrès des techniques chirurgicales particulières au système nerveux apportés par Thierry de Martel, de l'anesthésie et de l'hygiène hospitalière, entraînèrent la réduction notable de la mortalité opératoire.

C'est dans cette atmosphère bouillonnante qu'est apparue la neurochirurgie en France, spécialité médicale particulière.

 

Panel 3B   (Evolution and Dissolution)
Tuesday, 14 September 1999
16.25

The Neurosciences and Psychiatry: Crossing the Boundaries

Joint Congress of the European Association for the History of Psychiatry (EAHP), the European Club for the History of Neurology (ECHN), and the International Society for the History of the Neurosciences (ISHN)

Zurich and Lausanne, Switzerland, 13-18 September 1999