Le moment Charcot en France (1870-1890)

Nicole EDELMAN

Université de Paris 10-Nanterre, 10, rue Fessart, 92100 Boulogne, France

 

La construction de la nosologie hystérique de J. M. Charcot se place dans un contexte de tensions politiques et religieuses particulièrement fort (1870-1880), combat entre républicains et monarchistes, débats sur la place respective des hommes et des femmes dans la société, sur le rôle de l'éducation, renouveau des débats autour du miraculeux (multiplication des guérisons de Lourdes). L'hystérique charcotien(ne) naît dans ce contexte, elle/il en porte la marque. A ce titre, la comparaison avec les conceptions de Pierre Briquet et avec ses écrits sur l'hystérie (datant de la seconde moitié du second Empire-1859) permettra de mieux fonder encore ces hypothèses. Confronter l'élaboration de cette hystérie charcotienne à la fois masculine et féminine aux valeurs et aux représentations religieuses, sociales et politiques d'une époque, celle de la fin du second Empire et des débuts de la troisième République sera donc l'essentiel de mon propos. J'interpréterai cette nosologie hystérique dans son historicité, comme  un moment Charcot .

 

Panel 4B   (Evolution and Dissolution)
Wednesday, 15 September 1999
09.00

The Neurosciences and Psychiatry: Crossing the Boundaries

Joint Congress of the European Association for the History of Psychiatry (EAHP), the European Club for the History of Neurology (ECHN), and the International Society for the History of the Neurosciences (ISHN)

Zurich and Lausanne, Switzerland, 13-18 September 1999