Quelle est l'interaction entre les écrits de patients et ceux des psychiatres, jusqu'en 1950 ?

Florence CHOQUARD RAMELLA

Institut romand d'histoire de la médecine et de la santé, Chemin des Falaises 1, CP 196, 1000 Lausanne 4, Suisse
Tel. 021-3147050, Fax. 021-3147055

 

L'Institut d'histoire de la médecine et la Collection de l'art brut à Lausanne sont mes cadres de recherche. Les documents conservés dans ces deux institutions servent de supports à la réflexion. Pourquoi l'émergence de cet intérêt pour les écrits des fous ? Quelle interaction y a-t-il entre les écrits des patients et les écrits cliniques et théoriques de leurs médecins ? Qu'en est-il des discours respectifs et du rôle joué par chacun dans la création d'un objet culturel ? A l'aide des articles de Juan Rigoli (1998), nous rappelons que Philippe Pinel soulignait déjà en 1800  la nécessité d'une mise en récit du donné brut de la maladie et que la narrativité était constitutive du savoir médical . La folie étant prise dans les mailles du discours, elle devient  intelligible parce que rendue visible . Cela valorise les récits et les écrits de malades, qui en retour, suscitent de nombreuses recherches en psychiatrie et en psychopathologie du langage. Il s'agit d'élaborer des perspectives de diagnostic dans le domaine médico-légal ; d'établir des classifications ; de relever les dimensions expressives ou littéraires de ces corpus.

Dès le XXe siècle, les conceptions psychiatriques se modifient, nous assistons à une transformation des regards, avec des critères dont la nature relève davantage de la critique littéraire que de la médecine. A la lumière de ces deux approches (médicale et littéraire), je présenterai et questionnerai l'interrelation entre les mots d'Eugénie Nogarède et le discours des Drs Preisig et Steck, dont elle était la patiente à Cery de 1927 à 1951. Il s'agit d'une confrontation entre deux sources : d'une part les 320 lettres manuscrites d'Eugénie, d'autre part les observations cliniques et les articles de ses médecins sur  le langage des aliénés  et  l'attitude ironique et ludique des schizophrènes .

 

Panel 3C   (Images and Metaphors)
Tuesday, 14 September 1999
16.25

The Neurosciences and Psychiatry: Crossing the Boundaries

Joint Congress of the European Association for the History of Psychiatry (EAHP), the European Club for the History of Neurology (ECHN), and the International Society for the History of the Neurosciences (ISHN)

Zurich and Lausanne, Switzerland, 13-18 September 1999